Recherche Avancée
Vos résultats de recherche

Courtiers immobiliers: Heureux au travail!

Posté par Olivier Maurice sur 7 août 2019
4 commentaires

Il y a longtemps que j’ai écrit sur mon blogue. La recherche de sujets est probablement la raison première pour laquelle j’ai décidé de moins écrire. Je ne crois pas que je le ferai sur un base régulière. 

 

Ceci étant dit. L’Actualité a publié un bel article sur le bonheur au travail des courtiers immobiliers. Ceci m’inspire un top 5 des raisons pour laquelle le métier de courtier immobilier me rend heureux:

 

1. Je travaille selon mon horaire

Un courtier immobilier est un travailleur autonome. Par conséquent, il est maître de son horaire et il peut travailler autant qu’il le désire. Il m’arrive de travailler 60 heures une semaine, mais il m’arrive aussi de dire que je prend congé mardi après-midi pour aller chez le médecin avec les enfants. 

 

Bien sûr cela semble magique à première vue. Or, cela demande beaucoup de discipline. Combien de fois aies-je vu des collègues prendre des semaines, voir des mois de congé et ne jamais s’en remettre car il faut se le dire, quand il fait beau et chaud, la piscine est plus intéressante que le bureau!

2. Je peux faire le salaire que je désire

N’étant pas limité à une convention collective, un horaire de travail précis, les courtiers immobiliers peuvent travailler aussi fort qu’ils le veulent (voir point 1) et réaliser le chiffre d’affaire qu’ils désirent.

 

Pour quelqu’un de déterminer, cela peut se traduire par un salaire largement supérieur à la moyenne. À l’inverse, une personne approchant de la retraite peut facilement décider de travailler pour avoir un salaire moindre et considérer qu’elle réussit tout autant. Le fait de ne pas être limité dans son salaire est l’aspect important dans ce point.

 

3. Je rencontre des gens

Cela peut sembler drôle car une personne qui travaille au supermarché ou dans un bureau aussi rencontre des gens à tous les jours. Or, les courtiers immobiliers rencontrent plutôt les gens dans un scénario de transactions et le type de conversation est différent. Il y a des belles relations qui se développent avec nos clients et collaborateurs et c’est cela que j’apprécie particulièrement.

 

4. Je résous des problèmes

Je compare souvent le métier de courtier immobilier à celui d’un médecin généraliste. Nous connaissons bien la base de plusieurs métiers (arpenteur-géomètre, notaire, inspecteur, etc.) mais ne sommes jamais le meilleur dans chacun des domaines.

 

Je donne souvent l’exemple suivant: votre médecin généraliste remarque un tâche bizarre sur votre peau. Il se doute qu’il y a un potentiel problème et vous réfère à un dermatologue. Si l’on revient à l’immobilier, un courtier immobilier pourrait remarquer une servitude bizarre sur un acte de vente/certificat de localisation. Il ne saura pas nécessairement l’interpréter, mais il référera son client au notaire et/ou l’arpenteur-géomètre pour plus de clarification.

 

5. J’apprends à tous les jours

Ce point est directement en lien avec le précédent. Je suis une personne curieuse de nature et qui aime comprendre. Or, à force de vivre des situations problématiques dans les transactions, on apprend à poser des questions et à écouter les réponses pour pouvoir mieux conseiller nos clients dans le futur.

 

 

J’aurais pu continuer à écrire des pages et des pages car je suis vraiment heureux dans mon travail de courtier immobilier. Si vous pensez devenir courtier immobilier, n’hésitez pas à me joindre, il me fera plaisir de discuter avec vous du « plus meilleur métier au monde »!

4 thoughts on “Courtiers immobiliers: Heureux au travail!

  • Marilou
    sur 11 février 2022

    Bonjour, je m’appelle Marilou Douville et j’ai 17 ans. Le métier de courtier immobilier m’intéresse énormément et je pense aller faire mon cour prochainement. Par contre j’ai une et milles questions, il y a pleins de choses dont je n’ai aucune idée et qui est très important. Par exemple je me pose beaucoup de question au niveau de l’horaire, je sais que tu tu peux faire ta propre horaire mais dans mon futur métier je rechercher un métier ou j’aurai le temps aussi a consacré pour ma famille… On me dit beaucoup qu’ils faut être prêt à travailler à tout moments (matin, midi, soir et fds). l’immobilier est quelque choses qui me passionne beaucoup et je sais que j’adorais ça mais l’aspect qualité de vie est très important pour moi. Ma question principale est, est-il possible de planifier son horaire le plus possible en début de journée pour finir plus tôt? Bien évidemment faire quelques soirée mais que j’ai en moyenne mes soirées à la maison?

    • sur 12 février 2022

      Bonjour Marilou,

      Tout d’abord, félicitation de vous intéresser à l’immobilier à un si jeune âge!

      Devenir courtier immobilier est un peu comme lancer une entreprise. La plus grande différence est que vous êtes le produit (Vous vendez vos services). Or, quand on lance une entreprise, on ne compte pas les heures. Si vous désirez une stabilité d’emploi, l’entreprenariat n’est peut être pas pour vous! Regardez autour de vous, parler à des entrepreneurs (qu’ils soient courtiers immobiliers ou autre). Cela vous aidera à vous faire une tête si vous êtes prête pour les exigences d’être entrepreneure.

      Bon succès dans vos démarches!

  • Rudy Querido
    sur 26 avril 2022

    Bonjours je m’appelle Rudy Querido et j’ai 19 ans,

    Pour débuter, je suis présentement au collège de l’immobilier du Québec et j’arrive bientôt a la fin de mon parcours scolaire pour devenir courtier immobilier résidentiel. Mes professeurs m’apporte beaucoup de crainte/ au niveaux du temps que je vais avoir pour ma vie personne, il parle toujours de travailler 7 jours sur 7 et qu’on aura jamais de pause. Ma question est la suivante, si je planifie bien mon horaire, ex: mes visites, le temps pour la rédaction de mes contacts, la promotion de ma personne sur les réseaux sociaux et etc est ce que je vais pouvoir me garder deux jours dans la semaine peut m’importe les quelles pour moi et ma vie amoureuse et social? Je peut et je vais bien sur répondre a des appelles et probablement faire des petites modifications de paperasseries le matin ou autre chose. Mais est ce que je vais encore avec du temps pour moi et ceux que j’aime ?
    Merci pour votre temps.

    • sur 27 avril 2022

      Quand on débute comme courtier, c’est comme partir une entreprise. Si vous gardez la mentalité du 9 à 5, vous aurez de la misère à réussir. Au début, on ne compte pas ses heures. Ceci dit, avec une bonne gestion du temps, vous serez capable d’avoir des journées/soirée de congé.

Laissez une Réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Comparaison de biens

Comparaison de biens