Recherche Avancée
Vos résultats de recherche

Le prochain défi des courtiers immobiliers

Posté par Olivier Maurice sur 28 octobre 2016
0

Je discutais avec un collègue courtier immobilier il y a quelques semaines dans défis qui attendent les courtiers immobiliers dans les prochaines années. Selon moi, le prochain défi des courtiers immobiliers est la relation courtier/client.

 

Étant moi-même âgé de 35 ans, je suis à même de constater que les gens de ma génération (et aussi ceux un peu plus jeune) n’ont pas les mêmes attentes que leurs parents ou leurs grands-parents lorsque l’on parle du milieu de la vente. Autrefois, la relation entre les courtiers immobiliers et leurs clients était plus formelle. Je remarque qu’une majorité des gens de moins de 40 ans sont moins à la recherche d’une formalité mais cherchent plutôt à bâtir une relation plus personnelle avec leur courtier immobilier.

 

Bien évidemment que qu’il y a une limite à ne pas franchir, mais je crois qu’un courtier immobilier qui réussit à avoir une belle relation avec sa clientèle est en mesure de se bâtir une clientèle fidèle qui n’aura pas peur de li référer sa famille, ses amis ou ses collègues de travail.

 

La théorie, c’est bien beau, mais il faut aussi que la relation soit authentique. Personnellement, je suis le genre de personne qui aime m’intéresser aux gens, à ce qu’ils font dans la vie, partager leurs joies et leurs peines s’ils sont à l’aise avec cela, mais je suis aussi capable de respecter le fait qu’ils ne veulent pas partager certains aspects de leur vie. C’est un équilibre à atteindre et tout doit être fait dans le respect du client.

 

Pourquoi un tel changement de mentalité s’avère nécessaire? Avec la disponibilité de l’information sur internet, la possibilité d’acheter en ligne, les courtiers immobiliers sont beaucoup moins indispensables pour donner de l’information, mais ils sont très importants pour interpréter l’information. À titre de comparaison, pensons aux médecins. Nous pouvons tous écrire nos symptômes sur le web et avoir des idées de possibles diagnostiques. Cependant, le médecin peut interpréter nos symptômes en fonction de différentes variables et poser un diagnostique plus exact. C’est là où le rôle de « conseiller » prend tout son sens. Le conseiller interprète l’information et la transmet au client. Ensuite, le client prend une décision plus éclairée. Pour qu’un client accepte vos conseils, il faut que la relation soit bonne et pour avoir une bonne relation, il faut que celle-ci réponde aux attentes du client, d’où l’importance pour le courtier immobilier de bien comprendre le type de relation désirée par son client.

 

Pensez-vous que mon interprétation est juste?

 

Laissez une Réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Comparaison de biens

Comparaison de biens